06/10/2014

Impact public de mon travail écrit:mises à jour(Continuation 115)

lunedì 6 ottobre 2014

SEGRETO TOLTO,ALTRI NUMERI,LA NUOVA ERA IMPORTA


SU LE MONDE:

octobre 2014, par Jérôme Marin

Android rapporte plus d’un milliard de dollars par an à… Microsoft
 
inShare




L’écrasante domination d’Android sur le marché des smartphones et des tablettes ne profite pas seulement à Google, son concepteur. Elle rapporte aussi très gros à… Microsoft ! L’éditeur américain de logiciels, qui a bien du mal à imposer son système d’exploitation Windows sur les supports mobiles, a en effet conclu il y a quelques années des accords de licences avec les principaux fabricants de terminaux Android, pour leur permettre d’utiliser une partie de ses brevets.
PLUS QUE WINDOWS PHONE
Jusqu’à présent, le montant de ces royalties était resté confidentiel. Il fallait se contenter d’estimations – Rick Sherlung, analyste chez Nomura, les chiffrait par exemple en 2013 deux milliards de dollars par an. Cela a changé vendredi 3 octobre : dans le cadre d’une plainte déposée contre Samsung, Microsoft a révélé avoir perçu plus d’un milliard de dollars de la part du géant sud-coréen, premier fabricant mondial de smartphones, pour le compte de l’exercice fiscal 2013 (juillet 2012-juin 2013). Cela représente 4,35 % des profits réalisés cette année-là par la société de Redmond. A cette somme, il faut en outre ajouter les versements réalisés par les concurrents de Samsung
Cette situation conduit à un paradoxe : Microsoft a gagné, l’an passé, beaucoup d’argent grâce à Android qu’il n’en a gagné avec Windows Phone. En utilisant les données fournies par Gartner (24 millions d’unités vendues entre juillet 2012 et juin 2013) et une licence moyenne de 10 dollars par téléphone, le chiffre d’affaires de Windows Phone ne s’établirait alors qu’à 240 millions de dollars sur son exercice fiscal. Soit moins d’un quart des royalties versées par Samsung. En termes de profits, la différence s’accroît encore, car il faut prendre en compte tous les frais de développement et de marketing de Windows Phone.
Ce paradoxe s’est encore accentué début avril quand Microsoft a décidé de rendre Windows gratuit pour les fabricants de smartphones et de petites tablettes. Depuis, la société ne perçoit donc plus qu’aucun revenu direct sur chaque vente de Windows Phone. A l’opposée, elle reçoit un peu moins de 3 dollars sur chaque smartphone Android vendu par Samsung (cette estimation a, elle aussi, été obtenue en utilisant les données du cabinet Gartner). Microsoft espère cependant générer des revenus supplémentaires sur Windows Phone par la vente de services et d’applications.
A LIRE EGALEMENT
Et si Windows devenait gratuit ?
Proposer le système d’exploitation gratuitement marquerait un tournant stratégique dans l’histoire de Microsoft, obligé de revoir son nouveau modèle (…)
STRATÉGIE GAGNANTE
Autre paradoxe : Android génère davantage de recettes directes pour Microsoft que pour Google. Depuis le début, le géant du web offre en effet son système d’exploitation mobile aux différents fabricants. C’est en partie ce qui explique son succès. Google se rémunère ailleurs, par la vente de contenus (applications, films…) mais surtout par la publicité en intégrant directement son moteur de recherche sur l’écran d’accueil ou encore par l’utilisation de ses applications comme YouTube, Maps ou Gmail. Le montant de ces revenus indirects reste cependant impossible à estimer.
Le milliard de dollars reversé par Samsung à Microsoft est également à comparer avec la somme qu’Apple a réussi à obtenir devant la justice américaine. Après des années de procédure, le groupe à la pomme a certes fait condamner son grand rival à deux reprises pour violation de brevets. Mais il n’a pas encore reçu les 930 millions de dollars puis les 120 millions qui lui ont été accordés car les deux procès sont encore en appel. La stratégie d’accords à l’amiable employée par Microsoft semble donc avoir été la bonne. D’autant qu’elle concerne une vingtaine de sociétés, quand Apple a concentré ses efforts sur Samsung.
La poule aux oeufs d’or pourrait cependant rapidement disparaître pour Microsoft. Car Samsung ne semble plus disposé à payer, arguant que le rachat de Nokia par la société américaine, conclu en avril dernier, rend le précédent accord caduque. Derrière cet argument, le groupe sud-coréen sait qu’il se trouve désormais en situation de force. Plusieurs tribunaux, saisis par Motorola, ont en effet considéré que les brevets de Microsoft n’étaient en fait pas valables. A priori suffisant pour que Samsung opte pour l’épreuve de force.
A LIRE EGALEMENT
Dans sa « guerre sainte » contre Android, Apple marque le pas
Les poursuites judiciaires d’Apple ont échoué à ralentir la percée du système d’exploitation de Google, dont la part de marché atteint près de 80% (…)
Photo: Rob Bulmahn
http://siliconvalley.blog.lemonde.fr/2014/10/06/android-rapporte-plus-dun-milliard-de-dollars-par-an-a-microsoft/
REAZIONE:COSA E’ ANDROID LO SAPETE GIA:E’ IL PRIMO SISTEMA OPERATIVO PER TECNOLOGIA MOBILE DELLE TELECOMUNICAZIONI.QUINDI E’ COME IL KILOMETRO ZERO DELLA NUOVA ERA.VEDI CUA:
E SIA GOOGLE,CHE APPLE CHE MICROSOFT CHE SAMSUNG E LE ALTRE HANNO  ISPIRATO LA SUA TENCOLOGIA AI MIEI CONCETTI SCIENTIFICI.SE IO DECIDESSI RICHIAMARE A CIASCUNO LA MIA RICOMPENSA ECONOMICA PER L’USO DI QUESTI CONCETTI CHE HO MESSO SULLA DIFUSSIONE PUBLICA SENZA FINE DI LUCRO QUANTO DOVREI RICAVARE?
ANCORA,IO PERMETTO GENEROSAMENTE SULLE MIE PUBBLICAZIONI TUTTA LA PUBBLICITA CHE VOGLIATE SEMPRE E QUANDO NON FACCIA NEGAZIONE DELLA  MIA OPINIONE,SE DOVESSI METTERLA A PAGAMENTO QUANTO RICAVEREI?
NIENTE,SOLO CHIEDO IN CAMBIO RISPETTO PER LE MIE PUBBLICAZIONI E LA LIBERTA DI PAROLA:NON OSCURATELI,IN UN MODO O L’ALTRO BENEFICIANO TUTTI GLOBALMENTE.

Link a questo post

22:23 Écrit par DOTT. GIUSEPPE CIANCIMINO TORTORICI | Lien permanent | |  del.icio.us |

Les commentaires sont fermés.